13 mars 2007

Roy Haynes ou la jeunesse éternelle

Hier soir, New Morning : le quartet de Roy Haynes. Salle remplie mais pas à ras-bord. Public de tous les âges, public sans âge. Pourquoi Roy Haynes joue-t-il au New Morning et non à la Cité de la musique, à la salle Pleyel, au Châtelet ou à Banlieues bleues ? Cela fait partie de ces questions qui laissent pensifs. Roy Haynes, « le dernier en activité d’une grande lignée comme Kenny Clarke, Max Roach ou Art Blakey » souligne Libération qui aurait pu rajouter le nom d’Elvin Jones aux côtés de ces vulcains désormais éteints, Roy... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 11:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

23 février 2007

On peut toujours rêver

Glané cette phrase au hasard des recherches sur Internet : Chaque personne devrait acheter un CD de jazz par semaine. Si chaque personne achetait un CD de jazz toutes les semaines, ce monde se porterait mieux. C'est la conclusion (humoristique) d'une interview du contrebassiste Bob Hurst, mais c'est aussi une utopie à laquelle on peut souscrire à l'heure où certaines majors (EMI) reconnaissent que vendre des disques n'est plus dans l'ordre de leurs priorités !
Posté par sound of jazz à 11:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
15 janvier 2007

A vous les mains sales

Boris Vian tenait autrefois dans Jazz Hot une revue de presse qui ne manquait pas de piquant dans laquelle il pointait, entre autres défauts de son temps, les inepties et les erreurs grossières des journalistes qui se hasardaient à parler de jazz. Il aurait encore fort à faire s'il était toujours de notre monde. Jacques Denis a quelque peu pris dans la relève dans Jazzman tous les mois dans sa rubrique "Lu, vu, entendu" mais il l'assure avec une distance et une ironie quasi silencieuse qui n'ont, probablement, pas tout à... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 21:33 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
19 décembre 2006

Toi et la nuit et la musique

La soirée organisée en fin d'année à l'Opéra-Comique par la radio TSF sous l'intitulé de You and the Night and the Music (titre d'un standard d'Arthur Schwartz et Howard Dietz) a quelque chose de fondamentalement réjouissant pour l'observateur de la scène du jazz actuel. A chaque édition, comme celle qui se tenait hier soir, la salle fait le plein et le public qui se croise et se bouscule dans les nombreux escaliers, étages et couloirs de ce splendide théâtre parisien, fournit la preuve en chair et en os qu'il n'y a pas d'âge pour... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 10:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
02 décembre 2006

Ascenseur pour l'échafaud

La chronique qu’a signée Michel Contat dans Télérama la semaine dernière à propos de l’album de Médéric Collignon a provoqué une vague d’indignation dans le monde du jazz comme rarement il s’en produit. Rappelons les faits : Médéric publie sur le label Minium une sorte de remake de « Porgy and Bess » decalqué de la version de Miles Davis et Gil Evans, transposant les arrangements pour grand orchestre à l’échelle de son quintette en ayant recours abondant au synthétiseur et aux techniques d’enregistrement multiple. Son groupe s’appelle... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 12:05 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
11 novembre 2006

One for Higgins

J'ai failli ne pas voir le message au milieu du flot de spams qui se déversent tous les matins dans ma boîte aux lettres (j'ai vraiment du mal à me figurer comment on peut s'imaginer que ce primitivisme commercial puisse être profitable). L'expéditeur n'avait pas précisé d'objet dans son message et si son adresse n'avait pas contenu le mot "jazz" en son for intérieur, je l'aurai éliminé aussi sec. Ce courriel, c'était une lettre de remerciements pour avoir acheté... un disque. Il y a quelque temps déjà, j'ai en effet... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 12:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 septembre 2006

La Fontaine, c'est fini

La Fontaine, c'est fini. On a coupé le robinet. La nouvelle laisse abasourdi. La Fontaine, c'est ce petit troquet entre le canal Saint-Martin et la place du Colonel-Fabien, situé à l'angle de la Grange-aux-Belles et de la (si joliement nommée) rue Juliette-Dodu. La Fontaine, c'était là que le "laboratoire de la création" avait pris ses quartiers pour organiser des concerts de jazz avec des musiciens, reconnus ou émergents, à qui était donnée la possibité de jouer plusieurs soirs et de tenter ce que, sinon, ils n'ont que leur... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 11:31 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2006

Il bouge encore

Charlie Haden LMO avec Miguel Zenon, Chris Cheek & Tony Malaby à Jazz à La Villette ; Jacques Schwarz-Bart "Soné ka-la" au Trabendo/Play on the One ; Christophe Dal Sasso Sextet featuring David El-Malek pour un tribute to Brownie au Sunset ; Yvinek "Hip Hop Deconstruction" au Point Ephémère (featuring Benoit Delbecq, Dgiz, Michel Benita, Steve Arguelles, Sylvain Rifflet) ; Laurent "Barloyd" Courthaliac Plays the Blue Note Years of Thelonious Monk featuring François Théberge au Duc des Lombards ; ... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 19:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 août 2006

Déconnecté

Après avoir copieusement assassiné tour à tour dans Libération, Keith Jarrett (le "goujat"), Kenny Garrett (saxophoniste "par hasard"), Herbie Hancock (héritier dispendieux de Miles), Dee Dee Bridgewater ("Annie Cordy du jazz"), Tierney Sutton ("grande bringue blondasse "), vanté les mérites de Chucho Valdès (qui n'est jamais, pourtant, qu'un sous-Oscar Peterson de La Havane) dans un grand moment d'amour pour les musiques "latines", et fait l'éloge (oh? c'est donc possible?) de Brad... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 00:04 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
12 juillet 2006

Festivals : panne sèche ?

On n'y croit plus. Où aller cet été en festival ? Dans quelle ville, dans quel patelin, quand on aime le jazz, a-t-on envie d'aller passer une semaine à écouter, jour et nuit, de la musique ? Franchement, on ne voit pas. Un concert ici, un autre là-bas, mais toute une semaine, non, on ne s'y voit pas car on ne reconnaît pas la vitalité du jazz dans les affiches hétéroclites de l'été. Un constat s'impose : le jazz tel qu'il se vit à Fat Cat, à Barbès (Brooklyn), à La Fontaine (Paris 10e), au Sunside, à la Jazz Gallery (NYC)... Ce jazz... [Lire la suite]
Posté par sound of jazz à 14:02 - - Commentaires [2] - Permalien [#]